Google et l’UX : impact à venir sur le ranking ?

Notre ami Barry Schwartz de chez SEL a sorti il y a quelques jours un article fort intéressant sur l’impact sur le ranking de l’expérience utilisateur. C’est l’ingénieur de chez Google Gary Illyes après le SMX East qui a confirmé que les Quality Raters se penchaient plus activement sur l’expérience utilisateur. Une phrase a retenu l’intêrét de B.Schwartz :

We’re making a big push to ensure the search results we deliver reflect this principle

En Mai dernier, Google annoncait qu’il était capable de “Fetch and Render”. Google pouvait donc crawler la page telle que l’utilisateur peut la voir (et pas que du code bête et méchant). Google appuie beaucoup sur ce bot qui va pouvoir peut être allier et faire s’aimer les Webdesigners et les SEO…

L’algorithme de Google utilise (peut être) l’UX comme un “Ranking signal”

Alors la véritable question est “Pourquoi Google appuie beaucoup sur l’UX ces derniers temps auprès des Webmasters ?”. On peut se demander si ce n’est pas pour permettre définitivement aux Webdesigners et aux SEO de s’entendre. En effet (et je le remarque personnellement), de plus en plus de conflits s’invitent dans les relations WD et SEO. Quand le Webdesigner s’esquinte la santé à vouloir un site uniquement tourné vers l’utilisateur, il en oublie tout ou partie des guidelines de GG. A contrario, le SEO (certains SEO…) veulent à tout prix intégrer Contenu rédactionnel en masse et autres techniques pour plaire à Dieu GG.

Et si la menace de Google était en fait un pas en avant pour la synergie UX et Référencement ? 

Il y a peu de temps, un porte parole de Google déclarait :“Because at Google we are aiming to provide a great user experience on any device, we’re making a big push to ensure the search results we deliver reflect this principle. We want users to be able to enjoy the web wherever they are.”

L’exemple pris par B.Schwartz est l’UX Mobile (même si personnellement, nous pourrions l’étendre à l’UX Desktop). Selon lui, “Google peut désormais voir ce que voit le mobinaute quand il scrolle, il peut également voir si les boutons sont assez larges etc…”, en gros, Google pourrait voir si le mobinaute est en train de vivre une mauvaise expérience utilisateur sur le mobile.

L’autre déclaration phare qu’a retenu B.Schwartz provient également d’un porte parole de Google :“Mobile-friendly websites provide a much better user experience for the mobile users. According to our studies, 61% of users are unlikely to return to a mobile site that they had trouble accessing from their phone. That includes sites that use fonts which are illegible on mobile, or sites where users have to zoom in or pan around excessively. Mobile is a very important area; the mobile device penetration is over 50% in the USA and most users use their device for browsing websites.”

Un porte-parole de GG qui s’érige en porte-parole du Webdesign et de l’UX Mobile…Etonnant non ? Et bien pas si surprenant que ça, au vu de la trame de l’article de Schwartz.

Google s’intéresse de près à l’UX. Google bot voit tout et se place désormais comme un utilisateur lambda. Pour autant, selon Schwartz, pour le moment, il n’y a pas d’impact sur le ranking, même si selon plusieurs faisceaux concordants, Google pénalise les sites qui présentent des erreurs sur mobiles. (Voir l’article de SEL : Page with bad mobile SEO)

Est-ce que cette fameuse pénalité liée à l’UX va arriver d’ici peu ? Objectivement ce ne serait que la suite logique à toute une série de points de surveillance : HTTPS, Performance du site, Temps de chargement, Qualité du contenu, Ad-heavy pages (Les pages d’accueil contenant trop de publicités au dessus de la ligne de flottaison).

Ce que B.Schwartz nous conseille, c’est d’utiliser l’outil : “Fetch and Render” de Google, pour bien vérifier vos boutons, vos blocs sur mobile, etc…et même si Google n’inclut pas à court terme dans son algorithme des points par rapport à l’UX mobile (ou desktop), vos visiteurs n’en seront que plus contents.

Personnellement, et comme précisé au début de l’article, je pense que Google va de plus en plus se tourner vers la pénalisation ou la récompense de l’UX qui doit – en toute logique – aller de paire avec la stratégie SEO mise en place sur votre site. A court terme, nous serons encore confrontés aux différentes updates Penguin et Panda. Mais il ne m’étonnerait pas que d’ici 6 mois, Dieu GG sorte un nouvel algorithme qui prenne en compte l’UX, l’ergonomie sur mobile, sur PC et son adéquation avec le SEO mis en place. 

(Petit ajout : Idem pour le côté Adwords où le Quality Score, dépendant en partie de la pertinence de la landing page, sera également à un moment donné confronté à la problématique UX)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *